COURRIER

Date                Lille le 12 février 2009 
Destinataire     Monsieur Sylvain PASQUIER, ADEME et Monsieur Carlos DE LOS LLANOS, Eco-Emballages
 

     Monsieur,

Dans le cadre du comité de pilotage de l’étude sur l’opportunité du tri et du recyclage des emballages plastiques autres que bouteilles et flacons, le Cercle National du Recyclage a été interpellé sur le champ et l’objectif de cette étude.

En effet, elle aurait pour but de déterminer si, d’un point de vue technique, environnemental et économique, les consignes de tri doivent être étendues à la totalité des emballages plastiques des ménages ou doivent continuer à se restreindre aux seuls bouteilles et flacons.

Il est vrai que la demande a été formulée, dans ces termes, lors de la commission consultative « déchets d’emballages ménagers » du 4 novembre 2008. Cependant, avant même d’avoir les conclusions, il me semble dommageable d’appliquer le principe du tout ou rien.

En effet, il serait regrettable, d’un point de vue environnemental, que cette étude aboutisse à l’absence d’élargissement des consignes de tri, et donc écarte du recyclage certains plastiques en raison d’une partie faible du gisement qui ne pourrait être valorisée. A mon sens, il serait intéressant d’étudier, également, s’il est avantageux, pour l’ensemble des parties prenantes, d’intégrer uniquement une partie du gisement (les films souples et les sacs par exemple) aux consignes de tri. Cette évolution demanderait effectivement une communication importante auprès des consommateurs et usagés, mais ne me paraît aucunement insurmontable.

Je vous invite donc, dès le lancement de l’étude, à envisager l’intégration d’une partie du gisement et notamment des seuls films et sacs plastiques

En tant que membre permanent de la commission consultative « déchets d’emballages ménagers », je pense que cette dernière ne pourra qu’approuver cette initiative. De plus, en intégrant cette proposition, l’ensemble des possibilités aura été examiné et la ou les conclusions données ne pourront qu’accentuer la valeur de l’étude.

L’équipe permanente du Cercle National du Recyclage et moi-même restons à votre entière disposition.

Dans l’attente de votre réponse diligente, je vous prie de croire, Monsieur, en l’expression de mes plus respectueuses salutations.

Paul DEFFONTAINE
Président
Maire de Willems
Vice-Président de
Lille Métropole Communauté Urbaine


Copie à :

Géraud DELORME, Directeur général, VALORPLAST
Sylviane OBERLE, Responsable du département environnement, Association des Maires de France
Nicolas GARNIER, Délégué général, AMORCE
Philippe RAPPENEAU, Président de la Commission Consultative « déchets d’emballages ménagers »
Rémi GUILLET, Conseil Général des Mines
Vincent LEBLAN, Délégué général, FNADE

Imprimer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites